Anifa Mvuembe, 28 ans s’est fait connaître il y a quelques années grâce à ses créations vestimentaires contemporaines. Originaire du Congo, elle grandit et progresse dans le milieu aux États-Unis, dans le Maryland. Anifa débute la confection de vêtement depuis 2011 et lance son entreprise un an plus tard, à 21 ans. Fin d’année dernière, après avoir ouvert sa première boutique, elle a la chance de participer à un évènement Teen Vogue, dans le cadre de la New York Fashion Week, où déjà, sous le feu des projecteurs, elle suscite l’intérêt de certaines célébrités.

Suite à la crise sanitaire, les défilés doivent se réinventer. Et Anifa Mvuembe met en place ce que personne n’avait encore jamais fait en matière d’événement fashion. Dimanche dernier, la créatrice a posté sur Instagram un défilé hors du commun sans podium et surtout sans aucun mannequin. Ce show inédit et innovant a mis en scène des silhouettes se mouvant en 3D et dévoilant sa nouvelle collection Pink Label Congo, en hommage à la mode africaine, mais aussi aux réalités des peuples de sa région.

Ce nouveau concept qui a créé une véritable rupture au sein de ce secteur est un pari réussi pour la jeune femme qui a su en faire également un événement médiatique d’envergure.