Marcia Llyneth Griffiths, « Reine du Reggae » née le 23 novembre 1949 à Kingston (Jamaïque), débute sa carrière comme Jacob Miller, Dennis Brown ou Freddie MCGregor, à peine âgée de 10 ans. Mais son premier succès « Feel Like Jumping » lui est donnée en 1968 par Bob Andy, son compagnon de l’époque. Ensemble ils forment le duo Bob & Marcia où pendant 4 ans, ils écumeront les charts… En 1974, elle s’associe à Rita Marley et Judy Mowatt pour former les I-trese. Elles feront les chœurs pendant de longues années au sein des Wailers, après le départ de Bunny Wailer et Peter Tosh, ceci dès l’enregistrement du LP « Natty Dread ». Aujourd’hui, la Reine n’a pas fini de chanter. Et ça nous plait !
Marcia Griffiths a repris du service depuis juste un an, avec un album intitulé « Timeless » ; une sélection de 15 titres rendant hommage au catalogue légendaire du label Studio One. Celui-là même qui a vu passer dans ses murs, Bob Marley et presque tous les plus grands de l’âge d’or de la musique jamaïcaine. Sans aucun doute (aux côtés du tout aussi historique label King Jammy) la collection la plus solide de Ska, Rocksteady et Reggae.