Que ça soit dans les bivouacs du désert, les riads reculés de l’ouest, ou dans les nouvelles boutiques design et artisanat de Marrakech, le cool n’a jamais été autant au rendez-vous de l’air ambiant du Maroc. Et cet air souffle en effet une nouvelle tendance au parfum des contrées reculées de l’Anti-Atlas, où vanneries, céramiques, parfums, tatouages et même musique berbères rappellent aux aficionados du style que tout vient souvent de la nature, la vraie. Pour les puristes, il faudra traverser le désert de pierres au son des bendirs, après avoir bu un bon « whisky marocain », le vrai thé à la menthe.